Le Premier Ministre de la Barbade, Madame Mia Amor Mottley, invite tous les travailleurs à distance à s’installer sur son île. Ce nouveau concept est initié pour la relance économique de la Barbade suite à la crise du coronavirus.

Un permis de séjour d’une validité de 1 an pour les télétravailleurs

Les gouvernements s’attellent, actuellement, pour trouver les solutions de relance économique après la crise résultant de la pandémie du coronavirus.

Pour le cas de la Barbade, les alternatives se portent principalement sur la reprise des activités touristiques. Ce secteur représente 12 % du PIB du pays et constitue la principale source de revenu des locaux. La reprise du trafic aérien le 12 juillet dernier représente une aubaine pour le tourisme à Barbade.

Cependant, les courts séjours sont encore interdits. L’évolution de la pandémie du coronavirus ne permet pas la circulation régulière des voyageurs entre les frontières. En effet, les tests rapides ne sont complètement fiables et aucun vaccin n’a encore été validé. La pandémie n’est, donc, pas encore maîtrisée.

Face à l’impossibilité de promouvoir les séjours courts, les autorités barbadiennes mettent en place un visa longue durée. Il s’agit d’un visa de 12 mois, destiné aux travailleurs à distance étrangers.

Le gouvernement de la Barbade invite ces derniers à s’installer pour 1 an sur leur île des Caraïbes. Les titulaires de ce permis de séjour spécial sont libres de circuler à travers le pays.

Un concept mis en place dans le respect des mesures sanitaires et sécuritaires

Pour empêcher l’importation du virus, le gouvernement barbadien a adopté des mesures sécuritaires et sanitaires spécifiques. Chaque voyageur doit présenter un test négatif au coronavirus.

Le test doit être effectué une semaine avant l’arrivée pour le voyageur originaire d’un pays à risque faible. Le télétravailleur en provenance d’un pays à risque élevé doit réaliser son test dans les 72 h précédents son entrée sur le territoire. Par ailleurs, le port du masque est obligatoire à l’aéroport.

En espérant que le concept ne compromette pas la tranquillité des habitants de l’île. La Barbade figure sur la liste des rares pays épargnés par la pandémie du coronavirus.

La maladie a fait, à ce jour, 7 décès. 106 cas confirmés y sont recensés. Ces chiffres sont négligeables si l’on fait la comparaison avec la plupart des pays de l’Europe.

Un programme innovant et efficace ?

La très grande majorité des entreprises ont assigné leurs employés au télétravail. Ce nouveau mode de travail permet aux sociétés de poursuivre leurs activités tout en protégeant les travailleurs de la pandémie.

Quel travailleur n’a jamais rêvé de pouvoir installer ses bureaux dans un décor paradisiaque ? Ce nouveau concept de tourisme télétravail répond aux besoins d’un grand nombre de travailleurs.

Davantage après ces longs mois passés entre les quatre murs du domicile. Une évasion sous les tropiques ne ferait qu’accroitre la motivation.

Dans cette optique, le programme adopté par le gouvernement barbadien s’avère efficace dans le cadre de la relance du tourisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *