Je vous invite à un cheminement en Fort-de-France à travers le jardin de Trenelle dans le quartier de Tivoli. De plus, un second site est initié à travers un Ecolieu. C’est un Ecolieu agréable propice au bien-être et au mieux-vivre.

Le jardin partagé de Trenelle

Situé au beau milieu de Fort-de-France, en plein quartier de Trenelle-Citron, un ancien jardin créole est disponible. C’est une petite jungle urbaine qui accueille des plantes potagères, des arbres fruitiers et des plantes médicinales.

Des plantes à profusion côtoient des plantes rares. Cet endroit est propice au retour aux sources pour les visiteurs.

Ils sont conviés à replonger au cœur d’une nature saine en pleine ville, dans un cadre urbain et moderne.

Le rendez-vous mensuel de l’écolieu

Chaque mois, les consommateurs peuvent acquérir des aliments sains et locaux. Le jardin peut abriter des marchands qui oeuvrent pour une démarche écoresponsable.

Les visiteurs peuvent opter pour le partage pour un échange enrichissant des savoirs. En fait, l’Ecolieu de Tivoli est un site conçu après celui de Trenelle-Citron.

Une initiative récente et appréciée

Cinq ans plus tôt, le Centre de Culture Populaire Ypiranga de Pastinha Martinique ou CCPY PM cible le développement d’un jardin urbain. Au départ, il s’agit d’un jardin expérimental établi dans un quartier populaire.

Il est sis sur les pentes du morne Garnier. En fait, il s’agit d’une carrière désaffectée entièrement déblayée et réaménagée.

En savoir plus sur le CCPYPM

Cette association comprend un effectif d’environ 10 individus, des services civiques, des bénévoles ainsi que des salariés. Ces derniers incluent des ingénieurs agronomes, des spécialistes du vivant et des médiateurs sociaux.

L’objectif revient à réconcilier les habitants avec la nature. Cela passe par la valorisation du patrimoine naturel et culturel martiniquais.

Ainsi, le jardin sert de support éducatif pour la préservation de l’environnement.

Une action de sensibilisation performante

Le travail de la terre a permis la transmission des valeurs via le partage, la cohésion sociale, le respect du vivant et de l’humain. Les actions de sensibilisation incluent des problèmes éco-citoyennes comme le recyclage des déchets, la sauvegarde du patrimoine local.

De plus, le manger sain est illustré par la mise en avant des circuits courts.

Tivoli et l’écolieu pilote

Sur le terrain de 6 000 m², un écolieu va favoriser un exemple d’autosuffisance alimentaire qui combine le côté médicinal et énergétique.

Le jardinage est combiné au recyclage, au compostage. La ferme pédagogique est présente avec de nombreux ateliers.

Retrouvez d’autres lieux symboliques en lisant ceci.

Crédit Photo : collectivitedemartinique.mq & agriculture.gouv.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *