Je vous invite à explorer la magnifique province de la Romana. Elle se distingue par plusieurs points d’attrait.

La situation géographique de la Romana

La Romana est à proximité de Bayahibe, au Sud-est de la République Dominicaine. Elle est établie sur la Côte des Caraïbes à 56 km de Juan Dolio et à 110 km de Saint Domingue.

La région a longtemps vécu de l’industrie de la canne à sucre. Elle a aussi exercé la culture des agrumes et l’élevage de bétail.

Les attraits majeurs de la Romana

Le domaine de Casa de Campo est un complexe hôtelier composé d’une dizaine de villas de luxe. Cette construction est l’œuvre d’un consortium de Cubains qui résident à Miami.

La station attire les milliardaires et la jet-set. Quant au fameux site d’Altos de Chavon, il offre la reconstitution insolite d’un village médiéval italien.

Il est situé au cœur du complexe hôtelier. Les lieux abritent une école d’art et un musée archéologique précolombien.

L’endroit surplombe le rio Chavon qu’il est possible de remonter pour aboutir à des chutes d’eau. Ces paysages ont servi de décor à des films comme Apocalypse Now et Rambo.

Les attractions environnantes de la Romana

La petite île de Catalina fait partie des cadres immanquables. Elle met en avant des plages de sable blanc et l’accès se fait en bateau.

Si la Romana accueille principalement des bateaux de croisière gigantesques, elle permet de remonter vers l’intérieur. Du côté du fleuve, un escalier permet de descendre sur les rives à la rencontre d’un charmant village tout en longueur.

Elle possède une école et une église. Plusieurs balades en bateau sont disponibles.

Les options pour les visiteurs de la province

Tous les vendredis, le marché haïtien est présent sur l’artère à la sortie de la ville. Elle dure toute la journée.

C’est l’occasion d’acquérir des produits à petit prix comme des fripes et des chaussures. Pour une excursion à destination de la capitale Saint Domingue, les taxis sont conseillés.

En effet, les bus sont exagérément lents car le voyage dure péniblement trois heures. Sinon, les hôtels peuvent aussi proposer des sorties.

Les sites à ne pas rater

Bayahibe est un village de pêcheurs qui vaut le coup d’œil. La zone coloniale de Saint-Domingue permet de visiter plusieurs monuments historiques.

A quelques encablures de la Romana, la Grotte des Merveilles offre la découverte de l’art rupestre pratiquée par les indiens Taïnos, à l’ère précolombienne.

Les spécialités locales de la Romana

La cuisine dominicaine est à la fois créole, africaine et européenne. Les féculents incluent le riz, les patates douces et les bananes plantain.

La langouste et le homard sont couramment servis. Le plat traditionnel est la bandera.

Retrouvez plus de destinations ici.

Crédit Photo : professionvoyages.com & kuoni.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.