Pour un tourisme différent et riche en découvertes, je vous emmène droit en Guyane Française. Dépaysement garanti dans des endroits peu fréquentés par le tourisme de masse.

Les atouts nature de Saint-Laurent du Maroni

En arrivant de Suriname, Saint-Laurent du Maroni est disponible. La ville est également accessible depuis Cayenne par route.

L’endroit est un ex-centre pénitencier. Le bagne accueille des visiteurs notamment depuis sa restauration.

Il se nomme camp de la Transportation. A partir de cette agglomération, des circuits nature sont possibles.

La pirogue mène vers les villages bushinengués. Il est permis de dormir dans un carbet.

Afin d’admirer le riche écosystème guyanais, les guides de l’ONF ou Office National des Forêts sont disponibles. La flore endémique fournit une découverte de la nature à 360°.

Ne manquez d’explorer la cascade Voltaire et sa jungle extraordinaire. La baignade est exceptionnelle avec les cris de singes autochtones au lointain.

La destination propice à l’écotourisme sur Apatou

Apatou est une commune établie tout le long du fleuve Maroni. Depuis plusieurs années, le lieu est accessible par route.

Le mieux est d’arpenter le fleuve après 2 heures de pirogue. Cela permet de mieux s’imprégner du paysage environnant qui vaut le coup d’œil.

Le village d’Apatou est étendu sur une superficie incluant des berges ainsi que des constructions modernes et des demeures traditionnelles. Ces habitations sont décorées avec des motifs de l’art tembé.

L’art Tembé est un art noir-marron régional. Il s’agit de motifs colorés avec des couleurs primaires.

Ils représentent les valeurs familiales ainsi que la protection. Apatou est entouré par un magnifique paysage incluant eau et verdure.

Le village est éloigné du reste du pays. C’est l’impression immédiate lorsque les visiteurs arrivent à Apatou.

En partant de cet endroit, la location de VTT ou l’emprunt de pirogue autorise les promenades sur le saut Hermina.

Les autres villages disponibles pour l’écotourisme

Ce sont les trois villages de Grand Santé, Papaïchton et Maripasoula. Elles promettent des moments d’aventure hors des sentiers battus.

La jungle est accueillante après une journée de pirogue. Pour autant, les visiteurs ont droit à une visite guidée des villages ainsi que de la forêt avoisinante.

D’autres articles des artisans bushinengés sont présents. La nuit est proposée dans un bungalow ou dans un carbet.

L’accès par avion est garanti par la liaison entre Cayenne, Grand Santé et Maripasoula. La Guyane est encore préservée sur de nombreux points en termes de faune et de flore endémiques.

Les services proposés par les organisateurs sont des circuits organisés afin de profiter au mieux d’une nature luxuriante. D’autres sujets sont traités ici.

Crédit Photo : parismatch.com & okvoyage.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *