L’interdiction des compagnies de croisière dans les eaux territoriales américaines prend fin le 30 septembre 2020. Je vous propose d’en savoir plus sur les souhaits des principales enseignes pour la levée de l’interdiction.

Des mesures prises en raison du Covid 19

Les premiers foyers importants de contamination du Covid 19 sont apparus sur les paquebots de croisière. Entre le 1er mars 2020 et le 10 juillet 2020, 2 973 cas de Covid 19 sont décelés sur ces immenses navires.

Par ailleurs, 34 passagers et membres d’équipages sont décédés du fait de ce puissant virus. A partir du 14 mars 2020, le CDC ou Centre pour le Contrôle et la Prévention des Maladies aux Etats-Unis a interdit toute opération ou escale dans les ports américains.

Cette interdiction concerne les paquebots de 250 passagers et plus. Or, le CDC veut rallonger le délai limite du 30 septembre 2020.

L’initiative de Sea Dream Yatch Club

La compagnie annonce une reprise des croisières dans les Caraïbes. La capacité du paquebot est de 112 passagers et membres d’équipage.

A compter du 7 novembre 2020, le voyage débute à la Barbade. Le navire va faire escale à Saint-Vincent, aux îles Grenadines ainsi qu’à la Grenade.

L’autorisation de ces pays concerne des sites dédiés. En effet, les passagers ne peuvent pas se promener comme bon leur semble.

Face à la pandémie de Covid 19, SeaDream Yacht Club a installé de nouveaux protocoles sanitaires. Cela concerne les dépistages présents sur le paquebot.

Les réactions des autres compagnies de croisière

Pour leur part, les groupes Royal Caribean  ainsi que le Norweigan Cruise Line Holdings souhaitent que le CDC lève l’interdiction de naviguer dans les eaux territoriales américaines.

Afin de convaincre le CDC, ces enseignes ont procuré une liste de 74 mesures sanitaires destinées à la protection des passagers et des membres d’équipage.

Le détail des mesures de protection anti-Covid 19

La capacité des paquebots est limitée à 70% pour le respect de la distanciation sociale. Chaque navigant est dépisté avant d’embarquer.

Le port des masques est généralisé. L’installation de systèmes de ventilation modernes permet d’éviter la propagation aérienne du Covid 19.

Quant aux infrastructures médicales, elles vont profiter de plus d’espace. Elles vont accueillir davantage de personnel et des zones d’isolement spécifiques.

La possibilité d’évacuations sanitaires est mise en place avec les autorités des pays d’escale.

Le plan B si l’interdiction persiste

Si le CDC maintient l’interdiction, Royal Carribean Cruise Lines et Carnival Corporation amarrent 7 paquebots aux Bahamas et à la Barbade. Retrouvez d’autres actus ici.

Crédit Photo : manweodyssey.com & fr.sailsquare.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *