Même si les touristes peuvent à nouveau visiter les Caraïbes, les règles appliquées sont strictes. Je vous propose plus de détails à ce sujet.

Les principes spécifiés sur les sites dédiés

Pour faire face au Covid-19, les pays de la Caraïbe font preuve d’une grande prudence. En effet, les îles ne disposent pas de gros moyens ni d’infrastructures hospitalières pour la gestion d’une contamination à grande échelle.

Pour l’heure, les îles n’ont pas eu à lutter contre une contamination majeure. Chaque pays des Caraïbes a mis en place des plateformes citant les règlements applicables localement.

Ces règlements s’adressent à la fois aux touristes et aux natifs qui résident à l’étranger.

Le cas de Sainte Lucie à titre d’exemple

Sainte Lucie n’a enregistré que 28 malades du Covid-19 et aucun décès. Le site dispense des obligations en anglais.

Ainsi, les vols provenant de l’Europe, du Canada et des Etats-Unis sont disponibles. Toutefois, chaque passager doit disposer d’un test PCR négatif.

Les enfants de moins de 5 ans sont dispensés du dépistage. Après l’obtention du test PCR et le renseignement d’un formulaire de voyage, il faut les adresser par mail.

Ils sont destinés aux autorités de Sainte-Lucie pour la délivrance du droit d’entrée sur le territoire.

Les autres contraintes à respecter

L’hébergement des touristes est autorisé dans des hôtels certifiés par le gouvernement. 27 établissements sont concernés à Sainte-Lucie.

Par ailleurs, des attractions et trois excursions  sont réservées aux touristes. Quant aux natifs de Sainte-Lucie, ils sont tenus de respecter une quarantaine de sept jours.

Les lieux disponibles pour la quarantaine incluent un centre de l’état ou un lieu d’hébergement agréé. De plus, le passager doit régler les frais de quarantaine.

Ensuite, sept jours restants sont effectués à domicile.

La zone de CARICOM

Les dispenses de quarantaine concernent des îles voisines. Cela porte sur Antigua et Barbuda, Anguilla, la Barbade, la Dominique.

Il faut aussi intégrer la Grenade, Montserrat, Saint-Kitts et Nevis, Saint-Vincent ainsi que les Grenadines. Pour ces voyageurs de la CARICOM, un vaste choix d’hébergement est proposé.

La location de voiture, la liberté de déplacement et la fréquentation des restaurants ne sont soumis à aucune contrainte. Les mesures strictes ont montré leur preuve d’efficacité.

Les îles de la Caraïbe ont pris des dispositions contraignantes le plus tôt possible. Ainsi, le peuple et les touristes peuvent profiter en toute quiétude des paysages paradisiaques dans de bonnes conditions sanitaires.

Malheureusement, l’Europe ne suit pas ce cheminement. Retrouvez d’autres sujets ici.

Crédit Photo : ledevoir.com & tourdumonde.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *