Situé à deux heures de route de Cayenne, le village de Cacao se distingue par la forte présence des Hmong. Je vous propose un monde à part du côté des marais de Kaw.

Les débuts de Cacao

Cet endroit est une plantation nommée habitation de Sainte-Marie des Cacaos. Après son fractionnement, l’installation du bagne de Saint Augustin date de 1854.

En 1977, les lieux sont confiés à une communauté d’agriculteurs hmong. Ce sont des individus issus du lointain Laos, réfugiés en Thaïlande.

En travaillant dur, les hmong sont devenus les principaux fournisseurs de produits maraîchers en Guyane. Cacao inclut également un site touristique remarquable.

Les atouts de Cacao

Cacao comprend une biodiversité incroyable et une immense forêt amazonienne. Cette forêt accueille différentes espèces d’animaux et une végétation luxuriante.

Pour sa part, la plaine côtière arbore des mangroves. De plus, la savane côtoie les prairies avec un gigantesque plateau de forêts tropicales.

Il ne faut pas manquer d’admirer les superbes chaînes de montagne. Cacao est admirable pour sa tranquillité et sa sérénité.

Le fleuve Comté serpente au milieu des bruits rassurants de la nature de la forêt à proximité. Le fleuve permet de rejoindre Roura en empruntant une pirogue.

Les spécialités culinaires de Cacao

La communauté hmong n’a pas oublié ses origines. Cacao constitue l’occasion d’apprécier de savoureux nems croustillants, des soupes laotiennes sans oublier le succulent chocolat.

Plusieurs plats atypiques sont servis. De nombreuses gargotes servent les mets dans le fameux marché Hmong de Cacao.

A propos du marché Hmong

Il s’agit d’un centre d’intérêt important à Cacao. Le marché regorge de fruits tropicaux et de légumes d’une grande variété.

Par ailleurs, les stands de streetfood permettent de se délecter de spécialités culinaires. Parmi les fruits figurent le chadeck.

Il s’agit d’une sorte de pamplemousse très rafraîchissant. Par ailleurs, la cueillette du ramboutan constitue un évènement.

Ce fruit est aussi connu sous la dénomination de litchi chevelu. Chacun ramasse son fruit et la vente est effectuée pour un prix symbolique.

Les autres apports du marché Hmong

Plusieurs objets artisanaux sont présents. Le marché Hmong prend place chaque dimanche matin.

Le Nouvel An traditionnel Hmong est célébré à chaque première lune de décembre en suivant le cycle de 12 lunes. Des danses traditionnelles sont également pratiquées lors de cet évènement festif.

Le village comprend un petit musée consacré aux insectes qui se nomment le planeur bleu. Deux églises sont aussi présentes.

Retrouvez d’autres destinations ici

Crédit Photo : papillesetpupilles.fr & 1idee.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.