La République Dominicaine est l’occasion d’apprécier les sites plus insolites. Je vous propose plus d’alternatives.

Les activités pour les sportifs en herbe

Les montagnes permettent de s’adonner aux balades à cheval, au trekking, à la pratique du VTT. Il ne faut pas oublier le rafting, le canyoning, le parapente et l’accrobranche.

Le parc national J.A Bermudez le Pico Duarte est à visiter lors d’un trek de 2 jours. Ce sommet des îles des Caraïbes offre une vue superbe sur les environs au lever du soleil.

La République Dominicaine permet d’assister à plusieurs matchs. C’est le cas du baseball, du basketball, de volley-ball et du polo.

Quant aux sports nautiques, ils concernent le surf, le kitesurf et le windsurf.

Les lieux propices à la détente

Il faut privilégier les plages idylliques dans des endroits peu touristiques auprès de villages de pêcheurs hospitaliers. Le pays regorge de stations balnéaires à taille humaine prisés par les locaux.

Les grands lacs permettent de louer une plancha et de profiter de balades avec guide. C’est la meilleure manière d’admirer les crocodiles, les variétés d’oiseaux, les flamants roses, les tortues marines et les iguanes.

Les cayos environnantes regorgent d’une faune diversifiée.

La découverte d’endroits insolites

Le centre historique de Saint Domingue abrite des adresses inédites. Cela permet d’aller à la rencontre d’une demeure dotée d’une cour aux plantes charmantes, de converser avec les autochtones.

La région du centre propose des visites de plantations de café, de tabac et de cacao ainsi que plusieurs distilleries. Il ne faut oublier la découverte de la filière de la canne à sucre et la fabrication du fameux rhum dominicain.

Les idées à explorer

La mine de Larimar est l’opportunité d’en apprendre plus sur l’extraction et le traitement d’une pierre précieuse. Quant à l’ambre, il s’agit d’une matière provenant de la sève de pin devenue dure après plusieurs milliers d’années.

Les spots naturels de la République Dominicaine

Des sites incroyables permettent de se baigner à proximité de fabuleuses cascades,  de plonger dans une rivière pour un bain rafraîchissant ou de faire une balade de voilier le long d’un littoral superbe.

La plongée sous-marine permet d’admirer des espèces tropicales multicolores.

L’écotourisme à Samana

Cette péninsule propose des plages de toute beauté à l’abri grâce aux récifs de coraux aux couleurs vives. Samana dispose de plus de 2 000 km de littoral qui ne subit pas le tourisme de masse.

Ne manquez pas le village de Las Terrenas au nord-ouest de la péninsule. C’est une communauté francophone qui abrite « le village français » aux plages sauvages.

Retrouvez d’autres endroits ici.

Crédit Photo : raquelitalaviajera.com & republique-dominicaine.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.