L’Ouest du Yucatan offre de belles occasions pour explorer la faune sous marine. Je vous emmène au cœur de plusieurs sites magnifiques à Playa del Carmen et ses alentours.

Parvenir facilement à Playa del Carmen

Il faut atterrir à l’aéroport international de Cancun. Ensuite, il faut opter pour un transfert privé, en taxi voire en voiture de location.

La station balnéaire est aussi accessible en se rendant à l’aéroport international de Cozumel. Un ferry mène droit vers la destination.

Parvenu dans la ville sise sur le bord oriental de la péninsule de Yucatan, plusieurs moyens de transport sont disponibles. La ville peut être arpentée aisément à pied.

Les moments propices à la plongée

La température de l’eau demeure stable tout au long de l’année. Les mois d’hiver connaissent une légère baisse.

La température oscille de 25 à 28°C.

Les périodes d’observation de la faune sous-marine

Les requins taureaux sont visibles au large des côtes de novembre à mars. Les espèces pélagiques sont plus présentes lors des températures fraiches de la période hivernale.

De juin à septembre, les requins baleines gravitent autour d’Isla Mujeres. De mai à septembre, les tortues vertes et les caounnes viennent pour pondre tout le long de la Rivière Maya.

Un environnement propice à la plongée

Les sites de plongée comprennent des cavernes de toute beauté. Plusieurs systèmes de récifs sains sont établis au large des côtes sablonneuses.

La vie marine est diversifiée. Des requins de grande taille côtoient des créatures minuscules. Il  faut citer les raies aigles, les requins baleines et d’autres espèces tropicales.

La réserve naturelle d’Akumal

En faisant appel aux colectivos, il suffit de trente minutes pour parvenir à Akumal. Il faut juste enjamber le pont et traverser la route.

Après 2 kilomètres de marche en direction de la mer, Akumal dévoile tous les charmes de la station balnéaire. Le sable blanc est bordé par un immense récif de corail.

Les eaux sont chaudes et la plongée permet d’aller à la rencontre de tortues marines à la taille respectable. Il est impressionnant de les voir nager en toute quiétude.

De plus, elles aiment consommer l’herbe flottant suivant le courant. Les tortues sont accompagnées de poissons rémora.

Ces derniers se collent sur la carapace afin de débarrasser l’animal des parasites. Le poisson rémora peut également opter pour une raie, une baleine ou un requin.

Il faut éviter la proximité de la raie pastenague venimeuse. Elle peut être dangereuse pour les plongeurs car son aiguillon provoque une piqure mortelle. Parfois, les vagues sont fortes et il s’avère compliqué d’apercevoir le fond de l’eau.

Il vaut mieux faire confiance à un guide local. La plupart des mexicains ne pratiquent pas l’anglais.

Souvent, les gestes et les signes suffisent pour communiquer. Retrouvez plus de thèmes ici.

Crédit Photo : expertvagabond.com & quandpartir.be

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.