Célèbre pour ses offres resort haut de gamme, la République Dominicaine s’ouvre à la tendance glamping. Je vous dévoile quelques exemples d’hébergement disponibles.

Les origines du glamping

Il s’agit d’une tendance née en 2007 au Royaume-Uni. Elle concerne surtout les hébergements qui ne disposent pas d’un emplacement géographique de premier plan.

La niche cible la nouveauté en attirant des clients avides d’originalité sans réduction de qualité au niveau des prestations. Le côté avant-garde est associé au confort et à des prestations comme le wi-fi, l’écran plat, le room service, le spa.

De plus, ce type de tourisme met en avant le plein air et le respect de l’environnement. Le mot valise glamping associe glamour et camping.

Le cas de la République Dominicaine

Hormis les offres resorts haut de gamme, le pays dispose d’atouts importants en faveur du glamping. En effet, de nombreux lieux constituent une occasion idéale pour séjourner dans une nature 4 étoiles.

C’est aussi bien possible au bord d’une plage ou au beau milieu de la campagne locale. De plus, la majorité des terrains propices constituent des espaces vierges, faciles d’accès.

Par ailleurs, l’usage de l’espace public n’est pas payant. Quant aux zones protégées, elles ne nécessitent qu’une participation de 2 à 3 euros par personne.

Enfin, elles sont adaptées au camping. Elles sont surveillées et dotées d’installations sanitaires ou d’espaces barbecue.

Le Parc National Valle Nuevo

Situé à 20 km de Constanza, il est permis de planter sa tente dans le Parc. Par ailleurs, la Villa Pajon permet de louer un écolodge.

Le lieu abrite des jardins bien fleuris et 7 chalets. Ces derniers sont pourvus de chambres, d’une salle de bains avec eau chaude, d’une cuisine et d’une ouverture sur une terrasse avec barbecue.

Le Camping Eco del Mar

Il est basé sur la Playa de la Cueva, près du Parc National du Jaragua et de Bahia de Las Aguilas. Ce resort au beau milieu de la nature promet des tentes tout confort en bord de mer, dotées de lits.

Les salles de bains et les douches sont communes. Le wi-fi est gratuit. Un bar et un restaurant sont disponibles.

Quelques adresses séduisantes

A Cabo Rojo, l’écolodge Cueva de las Aguilas propose un séjour les pieds dans l’eau tout en savourant le fameux bahia fongo. Cette spécialité est un mix frais de poisson et de purée de mangue.

A 35 km à l’ouest de Santa Domingo, l’Ecologico el Campeche propose la location de tentes ou de chalets. Les amateurs d’agritourisme peuvent œuvrer dans des ateliers axés sur la protection de la nature, la vie à la campagne, les travaux de la ferme.

L’Alto Cerro Villas Hôtel et Camping dispose de 68 chambres, d’un camping et d’une épicerie. Retrouvez d’autres sujets ici

Crédit Photo : booking.com & voyagesdaujourdhui.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.