Dotée de paysages diversifiés à couper le souffle, l’île de Cuba est un véritable trésor pour les espèces tropicales. Je vous invite à découvrir plusieurs échantillons.

Le Parc national Alejandro de Humbolt

Les montagnes sont encore pourvues de forêts exposées aux vents des alizés. Le littoral comprend des mangroves et des palmiers.

L’altitude est disponible entre – 220 et + de 1 175 mètres. Le Parc est propice à la présence des milliers d’espèces endémiques de Cuba.

Le Parc National Alejandro de Humbolt est établi à l’est sur le littoral nord au cœur des provinces de Guantanamo et Holguin. La balade guidée permet de découvrir la faune locale à travers des mammifères, des amphibiens, des reptiles.

Des plantes inédites complètent l’ensemble. Au large, les lamantins s’amusent en groupe.

La réserve de biosphère Peninsula de Guanahacabibes

La réserve est située à l’ouest de Cuba dans la province de Pinar del Rio. La péninsule est repérable entre la mer des Caraïbes côté sud et le golfe du Mexique côté nord.

D’une superficie de 40 000 hectares, le parc national de Guanahacabibes est représenté à moitié par un territoire marin. L’écosystème contient plus de 700 espèces de plantes.

Par ailleurs, le parc est fréquenté par des mammifères endémiques, des oiseaux rares à travers le colibri zunzun, des tortues et des  iguanes. Le milieu marin comprend des poissons, des coquillages, des requins-baleines.

Le paysage inclut des falaises, des plages, des criques et des mangroves.

Les atouts du Parc national de Vinales

Etabli au nord de Pinar del Rio, le parc est à l’intérieur des terres. Les adeptes du vélo ou de spéléologie apprécient les lieux.

A la base, c’est une jolie vallée cultivée entourée par un village datant de 300 ans qui se nomme Vinales. L’endroit est reconnu par la présence de mogotes.

Il s’agit de montagnes au sommet arrondi. Le sol possède plusieurs grottes souterraines.

La Cueva de Santo Tomas est dotée de 50 km de galeries ouvertes au public.

Les autres parcs naturels d’exception

Le Parc naturel de Montemar est l’ancien Cienaga de Zapata. Cette réserve de biosphère est au sud-est de la Havane.

L’écosystème propose 900 espèces de plantes, 190 espèces d’oiseaux, de poissons. Un guide permet d’apprécier les alentours.

Quant au Parc national de la Sierra Maestra, il constitue la plus grande chaîne montagneuse de Cuba. Les montagnes disposent d’une végétation luxuriante, de lacs, de cascades.

Le sommet du Pic Turquino est haut de 1 974 mètres. Il détient les hauts lieux de l’histoire de Cuba via le quartier général de Fidel Castro.

Retrouvez plus de sites ici.

Crédit Photo : jeparsacuba.com & cubavoyage.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.